We are good fellows



 

Partagez | .
 

 We are good fellows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Sycophante

Monstre Délateur
avatar
♣ Monstre Délateur ♣


Rang : Maître de Cloverfield.
Messages : 227
Age : 76
Pseudo : Compte Fondateur.

Once upon a time
Âge du personnage: Eternel.
Date d'arrivée à Cloverfield: 19 Juillet 1941.

MessageSujet: We are good fellows   Mer 27 Juil - 15:50


Vivre à Cloverfield.



I. PARTIR DE CLOVERFIELD.

    Impossible de sortir de l'orphelinat Cloverfield. Une fois qu'on y est entré, c'est pour toujours. Il y a bien une route en bas du sentier, avec un arrêt de bus, là où tout à commencé, mais étrangement, aucun bus ne passe jamais quand vous désirez vous enfuir. Alors pourquoi ne pas partir à pied le long du chemin ? Bien essayé. Comme prisonnier d'une boucle, vous reviendrez sans cesse à votre point de départ : devant l'arrêt de bus, et ce même si vous ne cessez d'avancer tout droit. L'orphelinat est comme enfermé dans un monde parallèle où les années ne s'écoulent pas et dont il est impossible de sortir une fois qu'on y est entré. Les bus passent bel et bien pour déposer les nouveaux arrivants, mais ne peuvent être vus par les pensionnaires déjà admis. Fureter au dehors est donc inutile. Cependant, ne tardez pas trop à l'extérieur ou les Remords viendront vous chercher pour vous ramener...


II. LES REMORDS.

    Que sont les Remords ? De petits lutins humanoïdes de la taille d'un enfant de six ans aux membres grêles, à la peau grise et aux grands yeux comme des gouffres sans fond. Ne vous laissez pas abuser par leur petite taille, ils sont redoutables. Les Remords attaquent toujours en groupe, ce qui fait leur force ; ils sautent sur les orphelins paresseux, fuyards ou indisciplinés quand ils sont isolés et les griffent, les mordent, les poussent pour les faire tomber et les traîner dans la cave ou dans un placard. Ils sont souvent armés de balais et frappent violemment leur victime avec quand ils ne s'en servent pas pour pousser leur corps désarticulés dans un charnier improvisé... Leur rôle est de rapatrier les fugueurs à Cloverfield, de faire le ménage et, accessoirement, de se débarrasser des cadavres. L'orphelin qui n'a pas accompli ses tâches ménagères sera bien sûr châtié. A la base, ils n'étaient qu'une invention des adultes pour faire peur aux enfants qui voudraient s'enfuir ou paresser. Les Remords portent parfois des masques d'animaux : poisson, oiseau, cochon, chèvre et rat.


III. SE NOURRIR.

    Comment se nourrit-on s'il n'y a pas d'adultes et que Coverfield est coupé du monde ? L'orphelinat possède son potager – des enfants y sont affectés pour l'entretenir – où poussent pommes de terre, poireaux, courgettes, aubergines, diverses sortes de haricots et de pois, carottes, navets, radis, courges, potirons, tomates et autres salades. Il y a aussi un verger où poussent des pêches, des abricots, des pommes, des poires, des prunes, etc. Les fruits rouges comme les cerises, les groseilles, les fraises, les framboises, les myrtilles ou les mûres poussent dans le Verger Rouge dont l'accès est formellement réservé à l'Aristocratie de la haute et de la basse classe. Pour le reste, il y a une étable, une bergerie, une porcherie, un clapier et un poulailler dans la cour. D'autres orphelins y sont affectés : ils doivent traire les vaches, les chèvres et les brebis, tondre les moutons, ramasser les œufs, plumer les volailles et abattre les bêtes destinées à être mangées. Les troupeaux ne sont pas nombreux alors la viande est un repas de luxe.


IV. SE VÊTIR.

    Il n'y a pas d'uniforme à Cloverfield, chacun s'habille comme il le souhaite (avec les vêtements disponibles à cette époque, bien entendu). Il y a des couturières et des couturiers à l'orphelinat qui ont été désigné pour fabriquer et repriser des vêtements pour les autres grâce à la laine produite par les moutons et aux ballots de tissu que les Remords déposent chaque semaine devant les machines à coudre se trouvant dans la buanderie.
    [ Voici des exemples de tenues existant à cette époque : 1, 2, 3, 4, 5, 6. Si vous avez déjà regardé des films qui se passent pendant la seconde guerre mondiale, vous saurez vous y retrouver~ ! ]


V. LES HORAIRES.

    Même s'il n'y a plus d'adultes à Cloverfield et que chacun est assez libre concernant l'organisation de la journée, il y a quelques horaires à respecter.

      8h – 9h • petit déjeuner.
      9h30 – 11h30 • travail communautaire obligatoire.
      12h – 13h • déjeuner.
      14h – 16h • travail communautaire obligatoire.
      17h – 17h30 • meeting (le mardi et le vendredi seulement).
      18h30 – 19h30 • dîner.
      22h • couvre-feu.

    Sauf cas exceptionnel, la journée est toujours organisée de cette façon, chaque jour de la semaine, même les week-end. Les repas ne sont pas obligatoires et vous pouvez ne pas vous y rendre. Par contre, le travail communautaire et votre présence au meeting est impératif. Il n'y pas d'appel, mais tout le monde se connaît ici et le Sycophante et ses Remords veillent au grain alors votre absence - et celle de votre totem de bois - sera remarquée. Cependant, rien ne vous empêche de prendre le risque si vous êtes prêt à en assumer les conséquences.


VI. LE TRAVAIL COMMUNAUTAIRE

    Chaque orphelins – exceptée l'Aristocratie qui a ses propres devoirs – se verra confié une tâche bien précise qu'il sera tenu d'accomplir au moins pendant les horaires aménagées dans la journée. Après, libre à lui de faire des heures supplémentaires. Quatre heures y sont consacrées dans la journée de chaque enfant de Cloverfield. Quiconque n'effectuera pas son travail sera traqué et puni par les Remords. Si cette absence est également remarquée par les Aristocrates, libre à eux d'agir si bon leur semble. Il est également défendu de voler le travail des autres en accomplissant d'autres tâches que la sienne... en théorie. Après, rien n'empêche quelqu'un d'un rang plus élevé que vous de vous refiler son travail. Un responsable est nommé dans chaque métier.


VII. LES MEETINGS

    Deux fois par semaine, l'Aristocratie se réunie avec tous les autres enfants pour un bilan présidé par le Prince et la Princesse du Trèfle. Chaque enfant est tenu de s'y rendre ; avec une offrande si demandée. Le meeting a lieu dans le grenier, là où se trouve la salle du trône. Cependant, il est plus prudent de passer devant la porte tous les jours pour y lire les annonces qui y sont placardées : changement d'horaire, de jour, offrande exigée, missions,... Tout est écrit sur cette porte, au pastel rouge, la couleur de la haute Aristocratie. On peut y parler de la gestion des vivres, comme de la répartitions des tâches ou encore de l'heure du couvre-feu, mais l'Aristocratie se sert aussi de ces heures pour annoncer l'heure et les lieux des punitions publiques, pour accorder des audiences ou pour faire passer des messages plus particuliers, comme des comptes-rendus du Sycophante.


VIII. LA NUIT.

    Le couvre-feu n'est pas imposé pour rien. La nuit, vos chances de faire une mauvaise rencontre sont multipliées. Le Sycophante et ses Remords rôdent dans les couloirs et le parc une fois que Cloverfield est plongé dans les ténèbres... A vos risques et périls.


IX. LE TEMPS.

    Si l'on regarde par la fenêtre et que l'on observe la course du soleil dans le ciel, le temps semble s'écouler normalement. Mais si l'on regarde les horloges, c'est une toute autre chose : celles-ci semblent être devenues folles. Elles s'arrêtent, reculent, avant terriblement lentement ou affreusement rapidement, s’affolant, tressautant et égrainant les secondes, minutes et heures de la façon la plus aléatoire et saccadée qui soit. Ce mal affecte invariablement toutes les horloges, montres et autres pendules.
    Pour le reste, si les journées semblent passer normalement, que l'on compte les jours et les mois, le temps ne s'écoule pourtant pas. Il est encore trop tôt pour que qui que ce soit s'en soit aperçu, mais aucun des orphelins ne grandira plus. C'est donc un perpétuel Juillet 1941 qu'ils vivent, même si au dehors des limites du domaine, le temps continue de s'écouler normalement.


X. LA MÉTÉO.

    Nous sommes en Juillet, certes, mais dans ce cas, la météo n'a pas eu l'info. A la façon des horloges, cette dernière est toute perturbée et affiche la pluie et le beau temps, la canicule et le gel, l'orage et la grêle. Le temps peut radicalement changer d'un jour sur l'autre, comme au sein d'une même journée, de même que les saisons s'enchaînent sans logique aucune. La plupart du temps, le ciel est très nuageux et il fait froid, voire très froid, sec ou humide, bien que de sévères canicules, lourdes comme des chapes de plomb, s'installent régulièrement. A cause de cela, il est très dur pour les responsables des vergers et potager de faire pousser beaucoup de choses ou quoique ce soit de consistant. Si apparemment les graines germent en toutes saisons, peu d'entre elle résistent aux grands écarts de température.


XI. LES TOTEMS.

    A quoi servent les animaux qui représentent chaque orphelins ? Pas seulement à faire joli et à se donner un genre, se la raconter auprès du copain qui a une mouche alors qu'on a un lion. D'une part, ces animaux servent aux enfants qui ne savent pas écrire, afin d'en faire une signature unique à chacun. Ensuite et surtout, on se sert des totems en rapport avec le travail obligatoire ainsi que les meetings. En effet, devant chaque salle de travail (et devant le club des aristocrates) se trouve un tableau tapissé de clou où l'on peut accrocher une petite plaque de bois gravée à l'effigie de son totem. Cela sert à pointer. En somme, c'est une preuve de sa présence au travail et aux meetings, une sorte de liste d'appel. Ainsi, il est aisé de savoir qui sèche ou non. Bien sûr, on peut tricher en accrochant son totem et en partant, ou bien en décrochant celui des autres pour lui causer des ennuis, mais c'est risqué... Chaque totem est unique, mais les frères et sœurs peuvent avoir le même tant qu'il se distingue par la couleur.


XII. LES BÊTISES.

    Tout le monde fait des bêtises. Le tout est de savoir les cacher et faire en sorte que personne ne l'apprenne ! Sauf qu'à Cloverfield, les murs ont des oreilles et chaque recoin grouille de gamins qui se feront un plaisir de balancer vos moindre faits et gestes contre quelques récompenses. Or, l'Aristocratie est très friandes des faux pas de ses misérables sujets... Votre but ? Garder vos écarts secrets. Celui des autres ? Vous mettre à nu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unlucky-cloverfield.forumactif.com
 

We are good fellows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BOBBY LOLLAR – THE “BAD BAD BOY” IS BACK GOOD
» Ain't Too Good (Against the Grain)
» [VIDEO] Good Gone Girl - Cirque d'Hiver 11.06.09
» ¤ GoOd neWs ? Just HAPPY ... Come And Tell Us ¤
» [VIDEO] Blame It On The Girls - Good Morning America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unlucky Cloverfield :: • There was a crooked house. :: Cloverfield Orphanage. :: Encyclopédie.-