Je suis Caprise, et toi ?



 

Partagez | .
 

 Je suis Caprise, et toi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


♣ Invité ♣



MessageSujet: Je suis Caprise, et toi ?    Mar 4 Déc - 21:29

PREDEF


Caprise Gillespie


"Feat. Kiki, la petite sorcière"





▬ ÂGE : 13 ans
▬ DATE DE NAISSANCE : 2 Février 1928
FONCTION : Lessiveuse.
▬ CATÉGORIE : Orphan
▬ RANG : 7.
▬ DATE D’ARRIVÉE A CLOVERFIELD : 12 Mai 1934
▬ PÉCHÉ MORTEL : Envie▬ TOTEM : Écureuil



I will do you harm.



"Un, Deux, Trois, Nous irons au bois ♫


Un caractère exécrable, une petite poupée adorable, un enfant capricieux ? Ici, nous voulons savoir les moindres détails concernant le caractère de votre personnage. Ses plus petits défauts, c'est fâcheuses manies, bref. Tout. 20 lignes minimum.

C’était une enfant calme, Caprice, une enfant douce, toujours fourrée avec son frère. On la trouvait mignonne et gentille, on la trouvait un peu insipide. Elle n’était pas forcément très entourée mais ça lui allait bien. On déplore son changement. On s’attriste de ce basculement incompréhensible. Elle est dévorée par la colère, à présent, Caprice, par une colère dévastatrice qu’elle s’efforce de digérer tous les jours de sa vie sans y parvenir tout à fait. C’est une colère qui la consume et qui la fait trembler, une colère qu’elle s’efforce de masquer sans y arriver. C’est une rage contre tout le monde personne, une rage contre la vie elle-même. Elle n’est pas violente, Caprice, pourtant. Elle semble même faible, presque fébrile, et l’on peut facilement s’y tromper. C’est lorsqu’elle ouvre la bouche qu’il vaut mieux s’en méfier. Acerbe, mesquine voir cruelle lorsqu’elle ne se réprime pas, on la sent bouillir de l’intérieur à chaque phrase qu’elle lance, à chaque murmure qu’elle prononce. Elle se continent, pourtant, elle fait ce qu’elle peut, elle fait bonne figure. Elle déteste être seule, Caprice, et avant la disparition des adultes on la voyait toujours blottie contre son frère. Maintenant qu’elle ne l’a plus, elle est obligée d’aller vers les autres. Elle se sent forcée de les fréquenter. Même si c’est compliqué, même si bien souvent elle se mord les lèvres au sang pour ne pas laisser échapper la haine brûlante qu’elle ressent envers l’Aristocratie, même si souvent elle n’y arrive pas. Même si elle est tout le temps punie à cause de ça. Couverte de bleus et de cicatrices, l’infirmerie est presque devenue sa nouvelle maison, elle rêve à un monde meilleur, pourtant. Un monde où elle serait dans les grâces de ce prince en carton pate qu’elle honnit tant. Un monde où elle serait son frère, au final, tout simplement. Il faut l’avouer, Caprice rêve presque chaque nuit, de pouvoir retourner avec son frère. Pourquoi le câliner comme elle le faisait avant. Quelques fois, Caprice pleure pendant la nuit. Pleure car elle veut retrouver son frère. Sans lui , Caprice n’a plus de famille. Et pourtant, quand elle se réveille, Caprice remarque que rien à changer. Que son frère fait toujours parti des Aristocrates et que elle, n’est qu’une Orpheline du rang 7. Alors elle est, en quelque sorte, obligée de montrer sa haine envers les autres. Alors que ce qu’elle veut, c’est juste, un peu de bonheur. En fait, Caprice est une fillette très gentille avec le cœur sur la main, mais plus on la fait souffrir, et plus elle ressent le besoin de montrer sa haine. Sinon, Caprice sourit, chaque jour, elle va sourire. Si elle ne sourit pas, elle pense que les monstres vont la tuer. C’est le genre de fille qui a besoin de se faire aimer, mais personne n’est là pour l’aider. Alors pour elle … Qu’ils aillent tous au diable.


I will break my arm.


"Citation, lien, whatever."


Un simple petit questionnaire pour mieux connaître votre personnage et son sentiment sur la vie à l'orphelinat.



  • Que pensez-vous de la Royauté ? 3 lignes minimum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin ullamcorper eleifend ligula, ac volutpat arcu euismod ut. Integer nec tortor sapien. Aliquam risus lectus, ultrices a mollis eget, ornare eu lectus.
  • Que pensez-vous de l'Aristocratie ? 3 lignes minimum. Praesent non ipsum neque, non convallis magna. Nunc rutrum, tellus quis lobortis tincidunt, elit turpis scelerisque eros, at mattis ligula tortor at lorem. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos.
  • Quel est votre sentiments sur Le Sycophante et les Remords ? 3 lignes minimum Maecenas vitae est neque. Proin sit amet dui massa, quis suscipit odio. Nunc hendrerit elit auctor augue porttitor congue. Donec ligula augue, egestas at pretium id, mattis a quam. Etiam facilisis scelerisque est ut elementum.
  • Quel est l'investissement de votre personnage dans la course aux privilèges ? 3 lignes minimum. Sed vitae libero ante, vel condimentum elit. Quisque est sem, pretium in semper eget, fringilla id arcu. Integer sodales luctus rhoncus. Phasellus sed orci diam. Phasellus vitae leo ante, ac tincidunt odio. Sed a lectus justo.



I'm a victim of your charm.


[center]"Citation, lien, whatever."



Jolie petite histoire. Raconte nous son passé, son vécu, son enfance. Tous les moments importants de sa vie nous intéressent.
50 lignes minimum.





« Les adultes nous ont abandonnés. Ils sont tous partis. »

Dans le réfectoire, il n’y avait plus un bruit. Tout le monde regarder le futur prince qui se trouver debout sur la table, tenant la main de la future princesse. On pouvait lire dans le regarde des enfants, de la peur, beaucoup de peur. Les plus jeunes, se mirent à pleurer. Les plus grands, avait l’air de ne rien trop penser. Albert, rester neutre, comme d’habitude. Caprice, ne savait pas trop quoi penser. Ses yeux étaient grand ouverts, comme si elle était en état de choc. Dans sa tête, plusieurs centaines de questions lui donnait la migraine. La fin du diner se finit dans un silence absolus. On pouvait entendre les mouches volaient. Certain ne mangeaient rien, trop choquer par la nouvelle. Bien sûr, d’autres enfants étaient très heureux, et aller en profiter pour faire un peu n’importe quoi. Après de diner, certain Orphelins perplexes cherchaient un peu partout dans Cloverfield, pour essayer de trouver au moins, une trace des adultes. Après tout, cela pouvait être une mauvaise blague, non ? Puis, ils ne pouvaient pas disparaitre comme ça, il devait avoir une logique à toute cette histoire.

Caprice s’en alla dormir, du soir là, en ayant son tout dernier câlin de son frère, sans qu’elle le savait. Elle n’aurait jamais cru que du jour au lendemain, il allait la laisser tomber. C’était sa petite sœur après tout. Pourtant, il n’avait pas l’air de l’aimer énormément. D’ailleurs, quelque fois, elle se dit que, si il a fait ça, c’est peut-être pour se venger de la mort de sa mère. Du lendemain, après la disparition des adultes, beaucoup de chose avaient changer. Le bonheur de chaque enfants avaient disparus, et les groupes était former par le prince et la princesse. Quand elle s’est retrouver chez les orphelins du rang 7, alors que son frère était chez les Aristocrates, elle n’est sentis abandonner, par son propre frère. Caprice, aimerai que les adultes reviennent, comme ça, il n’y aura plus de groupe, plus d’Aristocrates, plus de Royauté, plus rien. Tous les enfants seront juste Orphelins. Certains abandonner, d’autres placer à cause de l’absence des parents.



Ce n’est qu’un cauchemar, n’est-ce-pas ? …

Dehors, il fait neige. A l’étage, on peut entendre une petite voix qui s’invente une histoire.
“Je m’appelle Elizabeth, et je suis si triste …”
Caprice joue tranquillement avec ses poupées. L’une d’entre elle est blonde avec une jolie robe rose. Elle se trouve dans le coins de la pièce, prenant la poussière. L’autre est plutôt spécial. Ses cheveux sont noir, sa robe est d’une couleur mauve, déchirer. Ses yeux, ils ont été remplacer par des boutons. Sa bouche, n’est plus rien qu’un morceau de ficelle. C’est elle, la poupée Elizabeth. Caprice n’a jamais aimer ses autres poupées. Juste sa Elizabeth. Elle dit que ce n’est pas une simple poupée. Que elle aussi, elle est vivante. Bien sûr, personne ne l’a jamais cru. Dans la pièce d’à côté, se trouve son père. L’homme qui, depuis la mort de sa femme, ne parle plus, elle ne sort presque plus de sa chambre. Pour Albert, le grand frère de Caprice, il est mort, lui aussi. Mais Caprice elle, est sans doute trop jeune pour comprendre tout ça. Elle n’a que 6 ans, après tout. La neige n’arrête de tomber. Il est sans doute 2h de l’après-midi. Nous sommes en 1934. Pendant que Caprice jouait, son frère lui, travaillait en bas. Tout un coup, dans la pièce d’à côté, où se trouvait leur père, nous avions pu entendre un gros «BOUM » contre la porte. Curieuse, Caprice se leva, prenant sa poupée par le bras. Elle marcha doucement jusque la chambre de son père. On pouvait entendre le sol craquait, à chaque pas qu’elle faisait. Elle regardais ses pieds. Quand elle se trouvait à la porte de l’autre pièce, Caprice se trouva dans un liquide rouge. L’odeur était très écoeurante. Elle laissa tomber sa poupée dans la flaque rouge et se mit à quatre pattes , dans ce drôle de liquide. Elle regarda par le dessous de la porte. Là, se trouvait son père, inconsiant, la tête ouverte. Il venait de faire une crise cardiaque, et c’était ouvert la tête pendant la chute, contre la porte. Mais ça, Caprice ne pouvait pas comprendre. Elle se releva, maintenant recouverte du sang de son père sur ses pieds, mains et vêtements. Elle marcha calmement en bas, laissant ses traces de pas avec du sang. La rampe d’escalier était elle aussi, recouverte du liquide rouge. Elle alla vers son frère, où il la retrouva couverte du sang de son père. Elle sourit à son grand-frère, avant de lui dire ce sa petite voix aigus.
« Papa s’est endormis à la porte. Il a un bobo à la tête. Tu ne penses pas que l’on devrait aller le réveiller ? »
La vie n’est pas toujours rose, comme on dit …






Panda-Girl ♥.


"Dix, Onze, Douze, Elles seront toute rouge ♫"





▬ Âge : J'aurai 16 ans dans mois de 4 mois :3
▬ Sexe : I'm a fille 8D
▬ Double compte ? Non ^^
▬ Comment avez vous connu le forum ? Partenariat :3
▬ Qu'en pensez vous ? Voyez vous des améliorations à apporter ? Je l'aime beaucoup, il est parfait !
▬ Autre chose ? Je suis en Internat, je ne serai me connecter que très rarement la semaine, mais bien le Week-end :D
Revenir en haut Aller en bas
Lucifel J. Sveinsson

Bitch plz
avatar
♣ Bitch plz ♣


Rang : Prince.
Totem : Corbeau.
Messages : 806
Age : 24
Pseudo : Stonefox.

Once upon a time
Âge du personnage: 12 ans.
Date d'arrivée à Cloverfield: 4 Octobre 1940.

MessageSujet: Re: Je suis Caprise, et toi ?    Mar 4 Déc - 22:18

Bonjour et bienvenue à Cloverfield !

Avant toute chose, je te conseil de lire le topic des annonces sur les fiches pas très loin au-dessus de ta fiche, en particulier ce passage-ci :
Citation :
Nous vous prions de finir votre fiche dans un délai de dix jours à compter du moment où vous l'avez postée, sachant que la partie identité (rang, catégorie, totem, etc) doit être remplie, mais également la partie caractère. Sans quoi votre fiche sera mise à la corbeille.
Merci d'effectuer les modifications nécessaires dans un délai de deux jours.

Cordialement :smile

_________________

    And Evil takes a human form in Lucifel Sveinsson. Don't be fooled because he may seem like your typical selfish back-stabbing creepy little fuck, but in reality, he is so much more than that.


    Raise your hand if you have ever felt personally victimised by Lucifel Sveinsson.


Eat it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifel J. Sveinsson

Bitch plz
avatar
♣ Bitch plz ♣


Rang : Prince.
Totem : Corbeau.
Messages : 806
Age : 24
Pseudo : Stonefox.

Once upon a time
Âge du personnage: 12 ans.
Date d'arrivée à Cloverfield: 4 Octobre 1940.

MessageSujet: Re: Je suis Caprise, et toi ?    Mer 5 Déc - 22:59

J'ai lu le début de fiche que tu as posté et autant être honnête, ça ne va pas du tout. D'abord parce que les trois-quarts de ton caractère n'est pas de ton cru.
Citation :
C’était une enfant calme, Caprice, une enfant douce, toujours fourrée avec son frère. On la trouvait mignonne et gentille, on la trouvait un peu insipide. Elle n’était pas forcément très entourée mais ça lui allait bien. On déplore son changement. On s’attriste de ce basculement incompréhensible. Elle est dévorée par la colère, à présent, Caprice, par une colère dévastatrice qu’elle s’efforce de digérer tous les jours de sa vie sans y parvenir tout à fait. C’est une colère qui la consume et qui la fait trembler, une colère qu’elle s’efforce de masquer sans y arriver. C’est une rage contre tout le monde personne, une rage contre la vie elle-même. Elle n’est pas violente, Caprice, pourtant. Elle semble même faible, presque fébrile, et l’on peut facilement s’y tromper. C’est lorsqu’elle ouvre la bouche qu’il vaut mieux s’en méfier. Acerbe, mesquine voir cruelle lorsqu’elle ne se réprime pas, on la sent bouillir de l’intérieur à chaque phrase qu’elle lance, à chaque murmure qu’elle prononce. Elle se continent, pourtant, elle fait ce qu’elle peut, elle fait bonne figure. Elle déteste être seule, Caprice, et avant la disparition des adultes on la voyait toujours blottie contre son frère. Maintenant qu’elle ne l’a plus, elle est obligée d’aller vers les autres. Elle se sent forcée de les fréquenter. Même si c’est compliqué, même si bien souvent elle se mord les lèvres au sang pour ne pas laisser échapper la haine brûlante qu’elle ressent envers l’Aristocratie, même si souvent elle n’y arrive pas. Même si elle est tout le temps punie à cause de ça. Couverte de bleus et de cicatrices, l’infirmerie est presque devenue sa nouvelle maison, elle rêve à un monde meilleur, pourtant. Un monde où elle serait dans les grâces de ce prince en carton pate qu’elle honnit tant. Un monde où elle serait son frère, au final, tout simplement.
Tout ça, c'est Albert Gillespie qui l'a écrit, c'est dans la fiche du prédéfini. De même qu'un morceau de l'histoire :
Citation :
Le diable, elle le fréquente depuis toute petite, après tout. Sa mère est morte à sa naissance et son père a fait une attaque cardiaque six ans plus tard. D’eux, elle n’a plus grands souvenirs. Ça ne lui manque pas. Les regrets, c’est pour les autres, pour les faibles. Elle ne se souvient plus non plus du manoir familial, de la richesse de ses parents, des quelques membres restants de cette famille en déclin qui ont refusé de les prendre en charge. Dans sa tête, elle n’as pas de famille et elle a toujours vécu ici, à Cloverfield. Elle n’a connu que les orphelins et le personnel d’encadrement. Elle n’a pas de parents. Elle n’a pas d’histoire. Elle n’a qu’un présent. Pas de passé. Elle ne sait même pas ce que veut dire ce mot. D’ailleurs, si quelqu’un lui parle de son futur préféra faire semblant d’avoir oublié, faire semblant de ne pas se sentir coupable de la mort de sa mère, se dire que c’était son frère le responsable, parce qu’il était un garçon alors que ses parents voulaient si fort une fille. Qu’elle n’a plus rien à voir avec ça. Le pire, c’est qu’elle a fini par y croire.
Le but, quand tu veux incarner un prédéfinis, c'est que nous on sache si tu l'a bien cerné, bien compris et qu'on avise si tu es capable de le jouer. Albert, lui, sait comment est Caprice, pas la peine de le paraphraser, ou plutôt de le copier/coller.
Même chose pour le morceau de contexte que tu as ajouté :
Citation :
Le futur prince monta lentement sur la table du réfectoire en prenant la future princesse par la main et se dressa devant ses camarades attablés qui attendaient que les plats soient servis depuis maintenant une dizaine de minutes. Le brouhaha s'interrompit et les autres enfants intrigués les dévisagèrent. Il sembla regarder chacun des orphelins dans les yeux quand il déclara, la voix aussi tranchante qu'un couperet :

« Les adultes nous ont abandonnés. Ils sont tous partis. »
Ça, c'est moi qui l'ai écris, pas toi, ça n'a rien à faire dans ta fiche. A toi de tout réécrire à ta sauce si tu veux en parler. C'est TA création. De plus, Albert, toi et moi n'avons pas du tout les mêmes façons d'écrire donc ça se voit tout de suite que ta fiche est un patchwork. Ne serait-ce que parce que tu fais pas mal de fautes : une relecture attentive serait de bon ton. Tu as d'ailleurs mal orthographié le nom du personnage dans le titre et au début de ta fiche.

De plus, tu n'as pas bien compris le personnage de Caprice, notamment sa relation avec Albert. Caprice ne regrette pas du tout Albert, elle le déteste cordialement mais ça ne s'est pas fait du jour au lendemain comme tu sembles l'expliquer. Pour plus de renseignements, je te suggère d'abord de lire sa fiche. S'il te reste des doutes, envoie-lui un MP pour plus amples informations.

Il faut donc que tu réécrives tout ce qui n'est pas à toi, que tu corriges un maximum de fautes et que tu réécrives ton histoire.

Bon courage.

_________________

    And Evil takes a human form in Lucifel Sveinsson. Don't be fooled because he may seem like your typical selfish back-stabbing creepy little fuck, but in reality, he is so much more than that.


    Raise your hand if you have ever felt personally victimised by Lucifel Sveinsson.


Eat it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix V. McAndrew

Princesse du Trèfle
avatar
♣ Princesse du Trèfle ♣


Rang : Princesse.
Totem : Lynx.
Messages : 218
Age : 22
Pseudo : Poppy.

Once upon a time
Âge du personnage: 13 ans.
Date d'arrivée à Cloverfield: 4 Octobre 1940

MessageSujet: Re: Je suis Caprise, et toi ?    Dim 23 Déc - 18:08

    Bonjour !

    Des nouvelles, par ici ?

_________________

    Et au sud de mes peines j'ai volé loin de toi,
    Pour couvrir mon coeur d'une cire plus noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poppyinthesky.deviantart.com
Alix V. McAndrew

Princesse du Trèfle
avatar
♣ Princesse du Trèfle ♣


Rang : Princesse.
Totem : Lynx.
Messages : 218
Age : 22
Pseudo : Poppy.

Once upon a time
Âge du personnage: 13 ans.
Date d'arrivée à Cloverfield: 4 Octobre 1940

MessageSujet: Re: Je suis Caprise, et toi ?    Dim 24 Fév - 23:34

    Dernière relance ? La fiche est elle encore d'actualité ? Merci de vous manifester rapidement, sinon la fiche se retrouvera à la corbeille.

_________________

    Et au sud de mes peines j'ai volé loin de toi,
    Pour couvrir mon coeur d'une cire plus noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poppyinthesky.deviantart.com
Contenu sponsorisé


♣ ♣



MessageSujet: Re: Je suis Caprise, et toi ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis Caprise, et toi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Super Weiss !! je suis amoureux PHOTOS IN !!
» Saké (Zakariens) - REPORTAGE "Je suis de Retour"
» Je suis en forme lol
» Bonnjour a tous je suis nouveau et fan de JOHNNY HALLYDAY...
» Le topic du "je suis plus heureux que vous"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unlucky Cloverfield :: • With crooked children. :: Registres. :: Le placard.-